Chirurgie Orthopédique

Chirurgie Orthopédique

La chirurgie orthopédique traite les maladies, les traumatismes (fracture, rupture, hématome) et les déformations de l’appareil locomoteur : os, articulations, ligaments, tendons et muscles.

Prothèse du genou

On entend par  prothèse du genou le fait de changer une articulation endommagée  par une articulation artificielle composée d’une pièce fémorale, d’une pièce tibiale et d’une pièce intermédiaire entre les deux. La prothèse du genou est certainement l’arthroplastie la plus réalisée après la hanche. La destruction du cartilage articulaire a diverses causes tel que l’arthrose, l’arthrite inflammatoire, la nécrose, la séquelles de traumatisme osseux ou ligamentaire, la tumeur etc… Toutefois toutes ces causes génèrent  le même symptôme qui passe d’une douleur enraidissante à une  incapacité fonctionnelle.

Prothèse de la hanche

La prothèse de la hanche désigne l’opération qui consiste à remplacer une hanche  endommagée  , par une prothèse. Plusieurs milliers de personnes dans le monde  reçoivent annuellement cette intervention vu que cette articulation représente l’une des articulations majeures des membres inférieurs. Produit du génie de la chirurgie orthopédique, cette prothèse permet une nette amélioration de la mobilité, une diminution de la douleur pendant plusieurs années. La chirurgie orthopédique a certes substantiellement évolué , sur le plan technique mais reste quand même l’une des chirurgies qui nécessite le plus de suivi postopératoire, en s’agissant en définitive de restituer aux malades leur mobilité naturelle.

Hallux Valgus

Réputée être la plus fréquente des anomalies morphologiques de l’avant-pied, le hallux valgus est une déformation du gros orteil qui touche principalement les femmes de 2 à 4 % de la population. Appelé aussi «  oignons »  l’hallux valgus correspond à une déviation anormale  du gros orteil vers le deuxième orteil qui génère une déformation de l’avant-pied au niveau du 1er métatarsien et du gros orteil .Le défaut d’alignement de ce dernier entraîne ainsi la formation d’un « oignon »  se manifestant par une saillie osseuse située à l’endroit de la déformation et qui tend à s’aggraver par la marche. En effet cette chirurgie consistera à corriger la désaxation du gros orteil vers l’extérieur d’où la suppression des douleurs et la restitution du rôle propulseur du gros orteil.

Syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d’un gros nerf situé dans la paume de la main appelé nerf médian dont la fonction est d’assurer la sensibilité des pulpes du pouce, de l’index et du majeur. Il permet également d’assurer l’innervation motrice de certains muscles du pouce. Très fréquent   auprès  de l’ensemble de la population, le syndrome du canal carpien touche particulièrement les femmes, lors de la grossesse ou les hommes qui pratiquent des métiers nécessitant de la force ou ceux  imposant une activité manuelle répétitives. La chirurgie devient nécessaire pour faire baisser définitivement la pression dans le canal carpien et libérer le nerf médian.

Hernie discale

Une hernie est la saillie d’un organe ou d’une partie d’organe. Une hernie discale est la saillie d’une portion d’un disque intervertébral. La colonne vertébrale compte 24 vertèbres mobiles ; entre chacune d’elles se trouve un disque intervertébral formé d’une structure fibreuse et solide qui contient un noyau gélatineux. Ce sont des disques qui offrent  sa souplesse à la colonne vertébrale et qui servent d’amortisseurs  lors des chocs. L’hernie discale apparaît lorsque un disque s’affaiblit et se fissure ou se rompt  et qu’une partie du noyau gélatineux fluit. Il s’agit alors d’enlever la hernie discale pour supprimer la compression du nerf et se débarrasser des douleurs qui se propage tout le long des jambes.

En Tunisie il ya toujours un rayon de soleil messager d’espoir qui filtre entre les nuages et vous invite à espérer en un jour meilleur.